19 octobre 2017

Quatre entreprises distinguées pour la réussite de leur transformation digitale

Algam, Le Noble age, Ouest médias et NDmac systems sont les entreprises lauréates des trophées 2017 de Digital Change, événement consacré à la transformation numérique organisé hier à Nantes par la Lettre API, ADN'Ouest et les Chambres de commerce et d'industrie.

Le fabricant et distributeur d’instruments de musique Algam (Thouaré-sur-Loire, 240 salariés) remporte le trophée Digital Change 2017 dans la catégorie « transformation de l’organisation ». Evaluant que 30 % du marché physique des instruments de musique s'étaient évaporés vers des concurrents en ligne, dont certains basés à l’étranger, Algam a choisi de bousculer son mode de distribution en créant un site web marchand, mais en prenant soin de l’adosser à son réseau historique de revendeurs. Les achats passés en ligne sont ainsi retirés en magasin, dont les vendeurs peuvent affirmer leur dimension de conseil tout en bénéficiant d’une opportunité de réaliser des ventes supplémentaires auprès des clients apportés par le web dans leurs boutiques.

Dans la catégorie « transformation de la relation client / expérience client », le trophée revient au groupe Le Noble âge (Vertou, 6 000 salariés, 393 M€ de chiffre d’affaires) pour la mise en place dans 50 maisons de retraite d’un réseau social sécurisé facilitant les liens entre les personnes âgées et leurs familles. Ces dernières peuvent utiliser leurs smartphones pour poster des messages et des photos ensuite compilés dans une gazette imprimée personnalisée remise à leurs aînés. 600 familles utilisent déjà ce service mêlant saisie numérique et restitution papier, pour une facturation mensuelle allant de 5,9 à 17,9 € en fonction du choix de fréquence d’impression des gazettes.

Le prix de la transformation du modèle économique est, lui, décerné à Ouest Medias. Agence de presse traditionnelle née en 2002, cette entreprise nantaise de 5 salariés a depuis totalement muté pour devenir une structure entièrement dédiée à l’image digitale. Elle intervient aujourd'hui aussi bien dans l’accompagnement éditorial en ligne que dans la production de contenus d’elearning ou de réalité virtuelle et augmentée. Cette transformation s’est traduit par un changement de modèle économique. La PME a redémarré à 75 k€ de chiffre d’affaires pour dépasser les 300 k€ en 18 mois.

Enfin, le prix du public revient à l'entreprise finistérienne NDMac systems, à l'origine d'une table de tirage de liquides réfrigérés (bières, vins, soft drinks, etc.) associant tirage en self-service et table connectée, modulaire et mobile. La machine est associée à un système de paiement par carte rechargeable utilisable dans tous les lieux intégrant des tables Ndmac. L'entreprise a démarré son activité en 2016 avec l’ouverture de deux concept-bars à Brest et Quimper, dont un en propre. Des tables sont également installées dans des bars tiers. Deux nouveaux bars en propre ouvriront sous peu à Lorient et Brest. En 2018, la startup inagurera à Quimper une brasserie connectée. Ce bar-laboratoire lui permettra d’exploiter les différentes versions de ses machines, reliées à un outil de brassage artisanal. Le lieu accueillera aussi un incubateur dédié à la foodtech. NDmac systems a été fondée en 2013 par Jean-François Istin. La startup emploie 7 salariés pour un chiffre d’affaires de 200 k€ en 2016. Elle a levé 1,5 M€ avant l’été.